mercredi 2 juillet 2014

Ce jour où votre machine à laver rend l'âme.


Quels mots seraient les plus adéquats pour vous décrire ma situation actuelle?... Ah oui j'ai trouvé : " Au secours! "  
Une maison sans machine à laver c'est comme une chaise sans pieds, un gâteau d'anniversaire sans bougies, une télé sans télécommande, un dessin animé Disney sans chansons, un œuf Kinder sans surprise...Enfin bref, j'arrête là ma liste de comparaisons car elle pourrait être infinie! 
Inutile de vous rappeler qu'à notre époque c'est un appareil indispensable! 

Surtout quand on a absolument pas le temps d'aller à la laverie du coin ni de passer 3 heures à frotter des caleçons  au dessus d'une bassine d'eau chaude jusqu’à s'en irriter les doigts. (N'empêche que ça me musclerait bien les bras cette corvée...)

Vu a quel vitesse le panier à linge sale se remplit chez moi ce n'est juste pas possible! je vous laisse imaginer l'état des vêtements des loulous après une journée (à se rouler) à l'école ou à la crèche.

Mais comment faisaient nos grand-mères ? Hiver comme été elles devaient se rendre au lavoir ou à la rivière  pour frotter frotter frotter!  Merci aux ingénieurs qui un jour ont eu pitié de ces pauvres femmes et se sont penchés sur la question!  

Si vous avez suivi le fil de mon article et si vous en avez lu le titre, vous aurez deviné (je l’espère) que la mienne a rendu l'âme!  
Cette machine faisait partie intégrante de notre vie de famille et quand elle nous a lâché,  j'ai ressenti d'abord un choc, puis un fort sentiment d'abandon et de désespoir ! Et en voyant tout ce linge sale s'accumuler au fil des jours,  j'ai réalisé à quel point elle me manquerait... RIP petite machine! Jamais je ne t'oublierai...
Sur ce je vous laisse car j'ai une course urgente à faire à Darty! 

Et vous de quel objet vous ne pourriez plus vous passer?

Retrouvez mon nouveau blog QueenMama.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire